logo_3coul_CHU-Converti-300x188

Pr Dominique Guerrot, Service de Néphrologie, CHU de Rouen
Dr Jérémy Bellien, Service de Pharmacologie, CHU de Rouen

Résumé

Il s’agit d’un projet transversal de recherche impliquant les Services de Néphrologie et de Pharmacologie du CHU de Rouen et l’Unité INSERM 1096.
Le versant clinique de ce projet devrait permettre de déterminer pour la première fois si la stimulation chronique des récepteurs dopaminergiques permet d’améliorer la fonction vasculaire des patients atteints de PKRAD. Dans la mesure où les mécanismes physiopathologiques sont communs, les éventuels résultats positifs obtenus lors de cette étude devraient rapidement conduire à évaluer l’impact rénal de la rotigotine sur un effectif plus important de patients atteints de PKRAD.
Parallèlement, le versant fondamental permettra d’étudier les effets cardiovasculaires et rénaux de nouveaux agents modulateurs des récepteurs dopaminergiques chez des souris avec une déficience génétique en polycystine-1 dans l’endothélium au moyen de collaborations avec l’Université de Léna en Allemagne, l’Université de Leiden aux Pays-Bas et le Collège de France.
L’ensemble de ce travail est susceptible d’apporter les arguments cliniques et fondamentaux montrant que la stimulation des récepteurs dopaminergiques constitue une nouvelle cible pharmacologique d’intérêt dans la prise en charge des complications cardiovasculaires et rénales de la PKRAD.

2016 © Copyright - Association PolyKystose France

Association loi 1901